Quelques tomates rondes (le nombre de tomates dépend de la taille de la poële),
un bouquet de persil plat (bien sur), legumes_tomates_9
des gousses d'ail,
de la mie de pain rassi ou grillé,
huile d'olive, sel et poivre.




On enlève le pédoncule de chaque tomate, on coupe au milieu et on les met côté peau serrées dans la poêle. On les sale généreusement, on poivre .

                                       SL373714

On hache menu et ensemble les feuilles de persil, les gousses d'ail débarrassées de leur peau et de leur partie centrale indigeste et la mie de pain rassis (ou la tranche de pain grillée).

A la petite cuillère on dépose ce mélange en le tassant un peu.

Tant pis s'il en tombe entre les tomates.

On arrose d'huile d'olive sur les tomates et à coté.

On fait démarrer à chaud la cuisson, on baisse la chaleur et on laisse couvert.

C'est cuit quand la pointe du couteau s'enfonce dans le milieu des tomates.


b5mak57w                                            SL373723





                                  38050679_p

Un peu d'histoire: la tomate

Originaire d'Amérique centrale, la tomate est arrivée en Europe au XVIème siècle.

        Fruit de la famille des solanacées, elle a longtemps été suspectée de  toxicité :

elle est utilisée jusqu'au XVIIIème siècle pour éloigner les moustiques ou comme plante ornementale.

        Appelée autrefois "pomme d'amour" et "pomme d'or" (nom d'ailleurs conservé  en italien pomodoro), elle a d'abord gagné la confiance des Méditerranéens sous forme de sauces et coulis avant de devenir à partir des années 20 l'emblème des cuisines du Sud.
       
        Du jaune au rouge et en passant par le vert, on la trouve aujourd'hui toute l'année sur nos marchés, bien que sa pleine saison soit de mai à octobre.

Elle se décline sous de nombreuses formes :

        - la cerise, ferme et parfumée (en juillet)

        - la cocktail, très parfumée (de mai à octobre)

        - la grappe, pulpeuse et goûteuse (de mai à octobre)

        - la ronde, lisse et régulière (en mai et juin, cultivée en pleine terre au Maroc ou en Espagne, et cultivée en serre dans le Val de Loire)    

   
        - la côtelée, charnue et rustique (au mois d'août, la marmande, du Lot-et-Garonne et des Bouches-du-Rhône, la cœur de bœuf )

        - l'allongée, peu juteuse (de juillet à octobre, l'olivette).

 

En France, on cultive 550 000 tonnes de tomates " de bouche ", principalement en Bretagne,  Val de Loire, Nord-est et Méditerranée.

En 2003, les Français en ont consommé un peu plus de 13 kg par personne.