sole

 

La chair fine de la sole est très prisée depuis  l'Antiquité.

Les Romains étaient très friands de ce poisson qu'ils dégustaient volontiers mariné dans         du sel.
        L'époque de Louis XIV a fait d'elle un aliment haut de gamme, qualifiée de "mets royal" et, au 19ème siècle, les plus  grands chefs s'en sont laissés inspirer pour créer des plats dignes de sa finesse.
       
        La sole vit dans les fonds sablonneux et vaseux des mers chaudes et des eaux froides, en fonction de l'espèce dont il s'agit.

Enfouie toute la journée dans le sable, elle part à la chasse aux coquillages et crustacés pour se nourrir, la nuit.

Mer du Nord, Manche, côte-est de la Méditerranée et de l'Atlantique, et Pacifique sont peuplés de différentes variétés de ce poisson dont la taille et la saveur varient significativement.

Ainsi,filets et chaluts pêchent des poissons de 10  à 60 cm dont le poids moyen de 200 g atteint parfois 1 kg.

Une norme de taille minimale pour la vente en Méditerranée a, cela dit, été fixée à 24 cm.
       
        De la famille des soléidés, la sole est un poisson plat et ovale, dont les deux yeux se situent à droite de la face supérieure.

Arme de camouflage, celle-ci prend la couleur du milieu  où évolue le poisson et se nuance ainsi du beige au noir.     

   La face inférieure, quant à elle, est totalement blanche.  

      Elle vit jusqu'à 130 mètres de profondeur :

ce sont  d'ailleurs ces espèces qui sont les plus prisées.