Les Andes sont le berceau du quinoa.

Les Incas le cultivaient sur des terrains en pentes aménagés en terrasses,

à plus de 3000 mètres d’altitude,

en recueillant l’eau des glaciers grâce à des canaux souterrains et des aqueducs.

 

 

producteurs_quinoa_cecaot

 

C’était « le riz des Incas »…

Une alternative fabuleuse au maïs,

l’un des aliments de base mais dont la culture,

à cette altitude était délicate et exigeante d’un système d’irrigation plus compliqué.

Avec les conquistadors espagnols,

la culture du quinoa par les indiens fut quasiment supprimée.

Le quinoa (non panifiable) n’avait que peu d’intérêt dans leurs coutumes alimentaires européennes d’autant qu’ils apportaient avec eux la culture du blé,

du seigle… et l’élevage de moutons, de bœufs.

En supprimant sa culture,

les conquistadors tentaient également d’arrêter le culte que vouait les Incas à cette petite graine sacrée.



La culture du quinoa aujourd’hui (blond ou rouge dit sauvage)

 

 

quinoa_rouge__plantePlan de quinoa rouge

 

 

 

Grâce au respect des paysans andins pour leur terre nourricière dont le quinoa était le trésor,

cette petite graine a continué d’être cultivé pour arriver à une époque où l’on s’intéresse

fortement à ses qualités nutritionnelles.

Lorsque les plants de quinoa sont à maturité,

les champs se couvrent de tons orangés et rouges, les graines de quinoa apparaissent dans

des grappes montantes qui forment des bouquets colorés.

Plusieurs variétés existent et le quinoa a la particularité de supporter des variations

climatiques intenses.

Adaptée au rude climat de l’Altiplano bolivien,

la petite graine a toutes les ressources en elle pour germer dans ces conditions.

La graine est protégée naturellement par une saponine,

une fine couche très amère,

impropre en l’état à la consommation,

elle nécessite un lavage pour en être débarrassée.

Dans les magasins bio,

vous trouverez le quinoa en petite graine blonde mais aussi d’autres variétés de quinoa

rouge ou noir.

quinoa_rouge      quinoa  9210158-quinoa-noir-

Bien que son utilisation culinaire soit similaire à celle des céréales,

cette plante n’appartient pas à la famille des graminées (comme la plupart des céréales),

elle s’apparente plutôt à la famille des épinards et des betteraves.

Les petites graines rondes de quinoa sont très riches en principes nutritifs,

elles contiennent un taux élevé de magnésium, de fer, des vitamines E et C, des acides gras insaturés et essentiels (comme les fameux oméga 3

et tous les acides aminés essentiels sont présents.

Cette teneur en protéines lui confère d’ailleurs une place de choix dans la cuisine végétarienne.

Très digeste et ne contenant pas de gluten,

il est bien accepté par les personnes qui connaissent des difficultés digestives ou des allergies alimentaires.

Pour ceux qui doivent contrôler leur taux de cholestérol,

c’est un aliment à privilégier car ses acides gras insaturés et ses fibres lui confèrent des

propriétés hypocholestérolémiantes.


Comment ne pas rater la cuisson du quinoa ?

 

La cuisson du quinoa  n'est pas très difficile mais il faut faire attention de ne pas s'emmêler les pinceaux...

Avec toutes les céréales que l'on peut cuisiner,

on en vient vite à mélanger les temps de cuisson,

les quantités d'eau, etc.

Voici donc ma méthode pour vous éviter de rater la cuisson du quinoa...

Ce serait dommage de la rater !

1 verre de quinoa  = 2 verres d'eau

C'est une règle à ne pas oublier:

vous avez juste à doubler la quantité d'eau.

Néanmoins, si vous préférez, vous pouvez simplement faire bouillir le quinoa dans une grande quantité d'eau.

                             Vérifiez quand même que le quinoa ne meurt pas de soif.

Si vous voyez qu'il manque d'eau, ajoutez-en un peu, on ne sait jamais.

 Quand vous éteignez le feu,

sachez que le quinoa continue de cuire (et donc de gonfler) s'il est dans une casserole couverte.

 Vous pouvez donc le laisser quelques instants, voire même bien plus longtemps:

 il se garde très bien au chaud.

 Et n'oubliez surtout pas que le quinoa double de volume quand on le cuit.

 On en fait très vite beaucoup trop. 1 verre de quinoa suffit largement pour 2-3 personnes, voire 4 si vous avez préparé quelque chose à côté.

source cuisine Bio