2kg d’aubergines,
1kg de tomates,
400g de mozzarella,
3 oignons,
2 gousses d’ail,                    
100g de parmesan fraîchement râpé,
2 pincées                     de sucre,
de l’huile d’olive,
un peu de farine,                    
du sel et du poivre.

Lavez les aubergines à l’eau claire, coupez les en tranches épaisses, parsemez les de sel, et laissez les dégorger dans une passoire pendant 1 heure.

Lavez les tomates, supprimez les pépins et la peau en les ébouillantant, et coupez les en petits dés.

Épluchez et émincez les oignons, épluchez et pressez l’ail.

Faites revenir les oignons dans une casserole avec de l’huile d’olive,                     sans coloration.

Une fois transparents, ajoutez les tomates, l’ail et le sucre, assaisonnez de sel et poivre.

Laissez mijoter 15 minutes.
                                      

Préchauffez votre four à 200°.
                                     

Rincez les aubergines à l’eau, essuyez les bien avec un torchon, farinez les légèrement, assaisonnez en sel et poivre, et mettez les à dorer                     dans de l’huile d’olive dans une poêle.

                                       SL374048

                    Coupez la mozzarella en tranches fines.

                                      

Dans des petits plats individuel allant au four, légèrement huilé, versez un peu de sauce tomate, ajoutez une couche d’aubergines se chevauchant, ajoutez de la sauce tomate, et une couche de mozzarella.( je rajoute quelques olives coupées en rondelles dans la sauce )


             
SL374049             SL374051

                    Recommencez jusqu’à épuisement des ingrédients,                     et finissez en parsemant de parmesan.

 

Enfournez pour 30 minutes

                                                  SL374052

5iojdkq5

Un peu d'histoire : L'aubergine

                                                          imagesaubergine

L'aubergine est un fruit de la famille des solanacées,  au même titre que la tomate et la pomme de terre.

On la récolte et on  la consomme avant sa pleine maturité, car, à point, sa peau cuivrée renferme  une chair des plus amères.

        Originaire de l'Inde où on en trouve encore aujourd'hui des variétés  de toutes les couleurs, sa culture européenne a commencé en Italie au 15ème siècle.

Ce n'est que deux siècles plus tard qu'elle s'est diffusée dans le Midi, puis dans toute la France.

  On la cultive désormais dans le sud de la France de mai à octobre. Le reste de l'année, elle nous parvient des Antilles, d'Israël et du Sénégal.